ELISATH régule le coût des piscines publiques

//ELISATH régule le coût des piscines publiques

ELISATH régule le coût des piscines publiques

Les centres aquatiques, les patinoires ou les centres de congrès, compte tenu des lourdes charges de fonctionnement que supposent ces équipements, sont bien souvent déficitaires. Au grand dam des collectivités qui en sont propriétaires. Installée à Messein (Meurthe-et-Moselle), la société Elisath propose, depuis quelques mois, un logiciel de gestion maîtrisée du chauffage, de l’électricité et de la consommation, en fonction de l’affluence d’usagers suivie en temps réel.

« Ainsi, lors des pics de fréquentation, le système, qui prend en compte la chaleur générée par les visiteurs et par le fonctionnement des différents appareils, réduit le chauffage mais, selon l’équipement concerné, augmente le dispositif de traitement de l’eau des bassins ou la ventilation »

Explique Elisabeth Ferlet, dirigeante fondatrice de la firme lorraine. Cette dernière emploie 30 salariés et réalise 5 millions d’euros de chiffre d’affaires. Grâce à ce logiciel, baptisé « Eligreen », l’exploitant d’un site peut en connaître instantanément et avec précision les coûts de fonctionnement. Il peut aussi en adapter l’activité en fonction des résultats recherchés.

Bâtiments tertiaires

Si, pour l’instant, les collectivités locales et leurs partenaires, délégataires de services publics, sont les principaux clients d’Elisath, ses produits intéressent également les occupants de bâtiments à usage tertiaire ou commercial. L’entreprise s’est d’ailleurs équipée de son logiciel et annonce réaliser environ 30 % d’économies de consommation d’énergie.

A l’origine, Elisath était spécialisé dans la billetterie et le contrôle d’accès d’équipements publics. Elle exerce toujours cette activité.

« C’est au hasard d’une rencontre, après une première expérience professionnelle, que j’ai eu l’idée de créer cette société en 1995. J’ai débuté en équipant la piscine de Colmar, en Alsace »,

Rappelle Elisabeth Ferlet, diplômée d’une école de commerce. Aujourd’hui, près de 80 % des centres aquatiques publics en France utilisent ses logiciels. Outre ses installations dans l’Hexagone, Elisath est aussi présent en Belgique, Norvège et Albanie. Et, l’entreprise lorraine a installé, il y a un an, la billetterie de la Pinacothèque de Paris à Singapour.

PME ET RÉGION
ELISATH régule le coût des piscines publiques

11/04/2016
Pascal AMBROSI, Les Echos
Correspondant à Nancy

2016-12-02T17:49:05+00:00 0 commentaire